Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Et le double escalier fut !

Publié le par Fred & So

Parce qu'on en avait marre des échelles... on s'y est enfin collé !

Et croyez-moi, c'est un bonheur de le parcourir :)

Pour rappel, il s'agit d'un escalier droit qui desservira 2 appartements, l'un au R+1 et le second au R+2. Nous l'avons voulu droit pour éviter les dégâts causés par les déménagements (étant au 2nd étage en ce moment, dans une maison de village, desservi par un petit colimacon à l'ancienne... ggrrrr, on n'a pas voulu de ça !)

Début coffrage : on commence par l'escalier le plus haut

Début coffrage : on commence par l'escalier le plus haut

En dessous, ca donne ça :

Et le double escalier fut !

Même si le coffrage d'un escalier droit est bien plus facile qu'un escalier avec un quart-tournant en l'air (pour rappel les galères d'un précédent appart : http://lagrangedefredetso.over-blog.com/article-placo-et-escalier-yes-69475981.html), il faut dire que celui-ci nous a donné un peu de fil à retordre. Rien n'est d'équerre et il faut tout aligner, notamment les 2 escaliers avec un palier à leur jonction qui sera l'entrée du 1er appart.

Bref, voilà le coffrage terminé de la 1ère partie, celle qui monte du R+1 au R+2.

Et le double escalier fut !

Ensuite, on attaque l'autre partie, celle du RDC au R+1, mais avant... faut évacuer les pierres qu'il reste, celles qui ne rentraient pas dans la dernière benne. Et ça, c'est mon job :(

Et le double escalier fut !

Bien évidemment, qui dit coffrage d'escalier, dit :

- scellement des contre marches dans les murs,

- fixation des tasseaux pour éviter que le coffrage bouge pendant que le béton sera coulé,

- entaille dans les murs pour ancrer l'escalier,

- pose des étampes...

Et j'en passe !

Et le double escalier fut !
Et le double escalier fut !

Puis vient la partie ferraillage...

- Ancrage du haut de l'escalier avec le plancher,

- Fixation tige filletées, dans le sens de la longueur,

- et également une barre par marche, prise dans les murs,

- Création fondation au RDC (dans notre cas, on a seulement récupéré la fondation au RDC, coulée dans un prédédent temps...)

- Liaison entre les 2 escaliers (nos ferrailles partent quasiment de tout en haut jusque tout en bas),

Et le double escalier fut !

Puis, on a gratté au niveau du palier pour avoir plus d'épaisseur de béton et pour pouvoir bien ancrer notre palier. Si vous vous rappelez bien, on avait prévu le coup en coulant seulement du béton maigre (cf article http://lagrangedefredetso.over-blog.com/2015/02/et-une-ouverture-supplementaire-dans-un-mur-en-pierres.html)

Et le double escalier fut !

Ensuite, de nombreux aller-retour chez notre fournisseur pour aller chercher 4 tonnes de gravier (à décharger à la pelle/brouette) et de nombreux sacs de ciment ;) Y'a qu'à voir le garage, il est plein !!

Et le double escalier fut !
Et le double escalier fut !

Et par une journée comme les autres, on coule notre escalier d'un bloc, d'un seul tenant, à 2 !!!!

Ouïlle, ce serait mentir que de dire que cela n'a pas été dur ! Car pas facile de monter le béton au seau au 2ème, en escaladant le coffrage... (et sans glisser sur le coffrage plein de béton car évidemment on part du bas jusqu'en haut, donc plus on monte, plus on galère...)

Un petit AVANT- APRES, sans photo entre-temps... (j'imagine que vous comprendrez pourquoi ;)

AVANT - APRESAVANT - APRES

AVANT - APRES

Dès le lendemain, la satisfaction est là :) bon j'avoue, les courbatures aussi, mais... on les oubliera vite... ou pas lol

Et le double escalier fut !

Egalement pour illustrer l'article précédent... une petite photo du pilier qui soutient du faitage !

Et le double escalier fut !

A suivre, finition mezzanine avec pose des IPE et soudure pour trémie !

Et également finition toiture... histoire d'être étanche avant les grosses pluies !

On avance, on avance... doucement mais surement ;)

Publié dans 3ème grange

Partager cet article

Repost 0

Et on écroule (encore) un mur...

Publié le par Fred & So

Bonjour à tous,

Je vous avais promis du lourd... ca y est, c'est là !

Au dernier étage sous le faitage que nous avons légèrement réhaussé, il est prévu de faire 2 chambres et une salle de bain. Pour cela, il aurait fallu faire une petite ouverture d'un 1mètre dans le mur en pierre afin de joindre les 2 niveaux...

Qui dit ouverture d'1mètre, dis ouverture réelle d'1m50, puis finition agglo ou coffrage, puis linteau, puis réhaussement du mur pour venir sous le faitage déjà réhaussé...

Trop compliqué pour Fred : On abat le mur entier !

Ha bon ?!?!!!!!

Bon bah, c'est toi le chef, hein, je re-commande une benne de 10m3 c'est ça ?

Pour ceux qui ont du mal à suivre, on parle donc du mur au fond en haut, au dessus des IPN (sur lesquels sera posé le plancher du 3ème).

Et on écroule (encore) un mur...

Ben... ok ca part de là !

Et on écroule (encore) un mur...
Et on écroule (encore) un mur...

Fred démonte le mur pierre après pierre, puis il charge le monte-charge au R+3 sur les IPN, le descend de 2 étages.

Je le réceptionne au R+1, le décharge en jettant les cailloux au RDC par la trémie d'escalier. Puis je descends, charge la brouette et va la décharger dans la benne.

Résultats : 3 jours de souffrance !

Ben moi, franchement j'aurais préféré couler des poteaux et un linteau mais bon ! lol

Et on écroule (encore) un mur...
Et on écroule (encore) un mur...

Du coup, on en profite pour faire la dernière ouverture prévue cette fois-ci au R+2. Pfff oui oui je sais, ca parait compliqué à suivre...

Pas de photo pendant...

Ci dessous l'ouverture, puis on s'est servi d'hourdis restants pour faire les poteaux. Hourdis posés et fixés sur le seuil fraichement coulé, puis montage des hourdis, avec béton coulé à l'intérieur et remplissage des cotés avec des pierres restantes.

Et on écroule (encore) un mur...
Et on écroule (encore) un mur...
Et on écroule (encore) un mur...

Puis il a fallu couler le linteau de cette ouverture ainsi que, dans le même temps, l'arrase du mur en pierre que l'on a supprimé. Egalement, nous avons créer un poteau pour retenir la ferme faite maison et soutenir le faitage (pas de photo).

Et on écroule (encore) un mur...

Il me manque quelques photos. Je vous ferai prochainement un AVANT/APRES pour mieux visualiser.

Les travaux à suivre...

- Pose des IPN pour la 2nde partie du plancher (derrière le mur en pierre que nous avons supprimé), à droite sur la photo ci-dessus,

- Finition toiture avant l'hiver (étanchéïté, fixation des tuiles, bardage...)

- Création escalier principal qui desservira les 2 apparts (donc du RDC au R+2).

- Pose des menuiseries,

- et là, ca me fait franchement plaisir de vous l'annoncer... l'arrivée proche du placo... enfin !!!!!

Bon il faut aussi que je revois mes plans car un mur vient de passer à la trappe au R+3 donc redisposition des pièces !

Bon courage à tous,

A ceux qui nous suivent et qui ont un blog sur la réno/construction, j'ai ajouté une rubrique "Autres rénovateurs" sur la droite de la page, donc n'hésitez pas à faire passer le lien vers votre blog. Il faut dire que la plupart des blogs que nous suivions au départ se sont arretés...

A bientôt !

Publié dans 3ème grange

Partager cet article

Repost 0

Toi, toi, mon toit !!!!

Publié le par Fred & So

Grande nouveauté pour cette grange... on s'attaque au toit !

Pas peu simple... changement de pente, réhaussement, toiture tordue... tout pour ne pas s'ennuyer :)

On commence par tracer l'emplacement des pannes.

De ce coté, tout va bien :)

Toi, toi, mon toit !!!!

De l'autre coté, on ne peut toujours rien fixer sur le mur du voisin (monter n'importe comment et sans fondation...), donc on fabrique une ferme que l'on repose sur notre pilier béton !

Toi, toi, mon toit !!!!

A gauche, notre panne faite maison.

A droite, les pannes viendront se prendre dans le mur.

Toi, toi, mon toit !!!!

Et voilà, c'est posé !

Je vous passe les détails... on est au 3ème étage donc il a fallu monter les poutres jusqu'en haut. Les murs sont tout tordus donc pour avoir nos tuiles droites sur la facade, on se retrouve avec une toiture en escargot, super sympa ;)

Merci aux beaux-frères et à Ludo pour le coup de main !

Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!

Puis la poste des liteaux... et le montage des tuiles... (toujours au 3ème hein !)

Voyez le casse-tête sur la 2nde photo !

Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!

Et enfin les tuiles...

Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!

Voici le rendu depuis l'intérieur.

Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!

Et puis, ensuite on a attaqué l'autre coté... bien plus simple car droit et classique.

Détoiturage, en essayant de récupérer le plus de tuiles possibles car elles ont trouvé une seconde vie sur le cabanon de J-Luc !

Toi, toi, mon toit !!!!

On a de nouveau monté les pannes, les liteaux et les tuiles...

Toi, toi, mon toit !!!!

Et puis il a fallu refaire les rangs de génoises qui menacaient de s'effondrer ainsi que le linteau au dessus de la fenêtre...

La tête dans le vide... bouhhh c'est pas pour moi !!!

Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!

Et c'est reparti pour les liteaux.

Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!

Quelques vues du toit (désolé bien trop haut pour moi... je n'ai que pu monter à l'échelle vous prendre ces quelques photos :)

Toi, toi, mon toit !!!!
Toi, toi, mon toit !!!!

Fred a déjà posé la gouttière coté extension bois, et fait l'échanchéïté coté voisin et sur la cheminée de l'autre voisin mais il restera toutes les finitions, bardage, rives...

A suivre dans le prochain article, du gros oeuvre... J'essaie de récupérer mon retard :)

Bon courage à tous !

Publié dans 3ème grange

Partager cet article

Repost 0

Partie extension en bois

Publié le par Fred & So

Bonjour à tous,

Voici la suite comme promis...

Une fois ce joli plancher coulé... Nous avons attaqué la partie extension. En bois finalement, car on en a marre de monter les agglos, les sacs de ciment, et tutti quanti au 2nd étage...

Fred a commencé à faire des cadres en bois, qu'il a emplié les uns aux autres, un vrai légo à taille réelle. Mini Moussaillon n'étant jamais loin pour nous guider dans la coordination des travaux :)

Partie extension en bois
Partie extension en bois

Il a réalisé un seuil en béton pour pouvoir y poser sa structure (afin que le bois ne repose pas à même le sol pour éviter qu'il ne pourrisse). Et hop, on recouvre de panneaux OSB et le tour est joué ;)

Partie extension en bois
Partie extension en bois

Quelques raccords, un peu de béton, des tirefonds... et c'est fixé !

Partie extension en bois
Partie extension en bois
Partie extension en bois

Ensuite, on a donné (encore) un grand coup de ménage et supprimé toutes les étampes du dernier plancher, histoire de voir un peu les volumes !

Et puis, on s'est fait livrer les pannes 12x24cm pour.... la toiture !!! Prochaine étape !

Partie extension en bois
Partie extension en bois

Pour faciliter l'accès à la toiture, on a amorcé le plancher du dernier étage. Struture métallique en HEA avec poutre en bois par la suite.

Comme on ne peut pas se prendre sur l'un des murs du voisin, il a fallu créer un poteau sur lequel on a coulé une poutre en béton pour venir y reposer notre futur plancher... (cf dernière photo)

Partie extension en bois
Partie extension en bois
Partie extension en bois

A suivre dans les tous prochains jours... la TOITURE ! (Je rappelle qu'on est mi aout dans le Var, dur dur d'attaquer le toit par ces temps ci !!!)

Bon courage à tous les rénovateurs qui bossent sous cette chaleur écrasante !

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0

Du gros oeuvre à gogo !

Publié le par Fred & So

Du retard dans la rédaction du blog... du à diverses raisons : un été chaud, mouvementé, festif, UN ETE DANS LE SUD QUOI !!

Mais ne croyez pas pour autant que les travaux sont restés en stand by... Parcontre dur dur de savoir par quoi commencer !

Je rédigerai surement 2 articles sinon ca sera trop long...

On a commencé par boucher les petits trous un peu partout lors du décoffrage du dernier plancher...

Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !

Ensuite on a créé l'escalier en béton pour faciliter l'accès au jardin, été oblige histoire d'en profiter un peu. Coffrage, ferraillage, coulage, comme d'habitude ;) puis arrase.

Du gros oeuvre à gogo !Du gros oeuvre à gogo !Du gros oeuvre à gogo !

Ensuite on a attaqué un gros morceau !!

Détoiturage de l'ancienne toiture, il a fallu descendre également les 2 grosses poutres. Merci à Sylvain et Thomas pour le coup de main.

Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !

Et puis on s'est attaqué à la démolition du mur en pierre. Evidement on a encore rempli une benne de 10m3, je ne compte plus à combien on est...

Encore Merci à ThomThom, Ludo & Noël !

Même notre moussaillon essaye de mettre les mains à la pate ;)

Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !Du gros oeuvre à gogo !

Après un bon coup de ménage, Fred a attaqué les 2 piliers pour la poutre de soutien (pour le futur plancher) à l'emplacement même du mur que l'on vient d'abattre.

Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !

Puis coffrage et ferraillage de la grosse poutre... et finition au sol à la place de l'ancien mur.

Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !

Tout ca pour poser notre plancher du 2nd étage.

Je vous passe la manutention à chaque étape pour monter tout le matos... Car là on créé le plancher du 2nd étage. Le 3ème et dernier sera en ossature bois.

Pose des poutrelles. Hourdis plastique dans la partie habitation et hourdis béton dans la partie terrasse. Le tout reposant sur la poutre principale créée juste avant. Je rapelle qu'il est pas possible de se piquer sur les murs existants sur les cotés, ce qui nous aurait bien arrangé, mais impossible vu l'état des mur (pas de fondation d'un coté...)

Création de la trémie d'escalier. Etampage, ferraillage...

Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !

Et comme nous n'avons malheureusement pu solutionner notre problème avec la mairie... (obligé de bloquer la route 2 petites heures pour que le pumi puisse passer par dessus notre toit : 27m de fléche donc 5m de stabilisation nécessaire au sol)

ET BIEN ON COULERA A LA MAIIN ! Sous une chaleur écrasante.

Parcontre pour éviter une trop lourde manutention, on a décidé de prendre du mélange à béton tout fait. 400 sacs de 35kgs, je vous laisse faire le calcul. Mes bras s'en souviennent encore, ainsi que ceux de Thomas, Sylvain et Fred.

:(

Dur dur le vendredi soir après le taf... surtout quand on sait qu'il faut couler le lendemain... Epuisés....

Livraison de 10 palettes sur le trottoir... 400 sacs de 35kgs à monter au 1er étage... un truc de fou !
Livraison de 10 palettes sur le trottoir... 400 sacs de 35kgs à monter au 1er étage... un truc de fou !
Livraison de 10 palettes sur le trottoir... 400 sacs de 35kgs à monter au 1er étage... un truc de fou !

Livraison de 10 palettes sur le trottoir... 400 sacs de 35kgs à monter au 1er étage... un truc de fou !

On a terminé à 23h le vendredi soir et il a fallu se lever de bonne heure samedi matin pour couler la dalle... Dure dure journée ! Un grand Merci à Sylvain, Tony et Thomas pour leur précieuse aide !!

Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !
Du gros oeuvre à gogo !Du gros oeuvre à gogo !Du gros oeuvre à gogo !
Fin de journée éprouvante...
Fin de journée éprouvante...
Fin de journée éprouvante...

Fin de journée éprouvante...

La suite, demain, dans un prochain article.

Extension bois sur cette dalle toute fraiche et création toiture !!

Bon courage à tous sous cette chaleur écrasante !!

Publié dans 3ème grange

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>